Séjour en Italie

Compte-rendu de notre séjour à Césénatico en Italie près de Rimini du 20 au 27 Septembre 2014.

P1000197

Nous étions 11 coureurs du Club de Sainte Maxime, plus notre guide Cycliste Paolo, 10 épouses nous accompagnaient. L’Hôtel Tiffany 3 étoiles est situé à quelques mètres de la mer, tout y est prévu pour le vélo, garage , atelier, mécanique, nettoyage ,distributeur d’eau pour les bidons. Accueil, déco, propreté et cuisine tout était au top. La météo a été bonne.

Notre guide, passionné de vélo de 45 ans en pleine forme nous a emmenés chaque jour faire une sortie d’une centaine de km avec 2 à 3 cols par sortie. Pas très haut entre 300 et 850 m, ni long entre 4 et 8 km, mais avec de très forts pourcentages de 10 à 22% et oui 22% !!!!

Cinq jours de vélo étaient programmés avec un jour de repos après le troisième. Chaque soir avant le repas, notre guide nous faisait un compte-rendu convivial de l’étape du jour, avec photos et commentaires et nous présentait l’étape du lendemain.

Sejour velo a Cesenatico Italie du 2 au 27.9.14 129

Le premier circuit de 121km était, avec ses 3 cols Polenta (alt 305m), Monté Cavallo (alt 450m) et Barbotto (alt 515m) (passages à 18%), et son dénivelé de 1719m, le plus difficile. Il s’agissait pour le guide de situer le niveau de chacun au sein du groupe, les 11 coureurs ont réussi le test. Avec succès.

Le second jour, circuit de 88km avec 3 cols Montebello (alt 436m, passages à 22%), Sogliano (alt 351m), puis descente vertigineuse des 18 virages et le Col de Roncofreddo (340m), pour un dénivelé de 1098m. Cette sortie dite de récupération en fait ne l’était pas, nous étions dans le dur !

Le troisième circuit de 104 km, comme l’indiquait le programme, «  c’est du sérieux », avec d’entrée la montée des 18 tournants, puis le Col de Passo del Grillo (alt 434m, montée en 3 pics), col de Perticara (alt 800m), retour par le tobbogan, très éprouvant, le tout pour un dénivelé de 1547m. Dur dur mais demain c’est repos bien mérité.

Notre guide Paolo devant nous quitter pour raison personnelle, nous nous organisons pour les deux jours restants.

Le quatrième circuit fait 106 km, avec le col de Ciola (alt 547m) pour un dénivelé de 867m. La fatigue commence à se faire sentir pour certains, d’autres sont de mieux en mieux, d’autres encore  font l’impasse, mais le niveau de préparation n’a pas été pas identique pour diverses raisons.

Le cinquième et dernier jour, circuit de 106 km, avec le Village de Vérucchio(alt 280m) et montée progressive jusqu’au point de vue Rocca de S. Léo (alt 560m). Les 6 rescapés ont fait un contre la montre par équipe en bouclant  les 60km du retour en 1h35, ce qui fait une moyenne de 37km mais avec 25km de descente. Bref c’était top! Les autres coureurs n’ont pas démérité en faisant une sortie plus tranquille.

En résumé nous avons effectué  525km en cinq jours  pour un dénivelé de 6000m.

Notre journée à l’hôtel se déroulait ainsi : le matin petit déjeuner copieux, le midi et le soir, buffet d’entrées, seconde entrée plat de pâtes, plat et dessert. Le matin les femmes faisaient les marchés, les magasins, à pieds où en vélos, et l’après-midi visites en groupe où individuelles à San Marin et autres villages pittoresques, ou encore randonnées avec les vélos hollandais mis à la disposition par l’hôtel, au port de Césénatico  où à la stèle de Marco Pantani enfant du pays.

Le soir nous avons repris tous ensemble notre fameux refrain « On roule peinard » toujours d’actualité et avons trinqué à nos exploits lors de l’apéritif maison offert par le club.

Merci aux 11 participants pour leur courage et leur bonne humeur :

Alain, André, Claude, Daniel, François, Gérard, Guy, Jacques , Luidgi, Marc, Michel

Michel Comyn

Retour à l’accueil

Les commentaires sont fermés